Actualité

Le Nothing Phone (1) : un smartphone qui n’apporte rien ?

Le juillet 18, 2022 , mis à jour le juillet 21, 2022 — 11 minutes de lecture
Le Nothing Phone (1)

Rares sont les téléphones qui auront cristallisé autant d’attente de la part des consommateurs que ce premier smartphone de chez Nothing.

Dévoilé officiellement le 12 juillet 2022 et répondant au nom de Nothing phone (1), il est facilement identifiable avec son dos transparent parsemé de LED.

Mais ce nouvel appareil mobile milieu de gamme n’est-il qu’un énième buzz passager ou bien un véritable portable qui a sa place dans ce segment de marché si concurrentiel ?

Afin de le savoir, passons en revue sa fiche technique et voyons un peu ce qui ressort des premières impressions des utilisateurs ayant eu ce Nothing Phone (1) au style si novateur en main.

 

“Nothing”, une marque qui ne vous dit peut-être rien…

Ce qui est d’autant plus paradoxale avec toute cette hype autour de l’arrivée de ce nouveau smartphone, c’est que le fabricant dont il est issu n’est quant à lui, quasiment inconnu et pour cause, cette boite n’a que deux ans d’existence à peine.

Son seul fait d’armes se nomme Nothing ear (1) et est une paire d’écouteurs Bluetooth de bonne manufacture parmi d’autres, à la différence qu’elle se démarque par un design assez atypique. 

Un style très marqué que l’on retrouve d’ailleurs au niveau de l’esthétisme de ce fameux smartphone Nothing Phone (1).

 

“Nothing”, une marque qui ne vous dit peut-être rien

 

Du peu que l’on sait de cette jeune firme répondant au nom de Nothing, c’est que son fondateur se nomme Carl Pei et n’est autre qu’un ancien de chez la très respectable marque OnePlus.

Autre point qui a son importance, Nothing a choisi la marque suédoise Teenage Engineering comme partenaire pour tout l’esthétisme de ses produits et notamment de ses packagings.

Un choix pertinent si l’on en croit les différents unboxing visibles ici et là sur la toile.

Rendez-vous à l’adresse suivante pour vous rendre sur le site officiel de la marque et vous rendre compte de son univers très singulier, entre minimalisme, revue de mode et galerie d’art moderne : https://intl.nothing.tech/.

 

Le Nothing Phone (1)

 

Le Nothing Phone (1)

 

Avant de passer en revue dans le détail chaque grand chapitre qui compose ce téléphone, ce que nous pouvons dire sur lui de manière résumée, c’est que contrairement à ce que beaucoup ont pu penser, il ne concourt pas dans la catégorie du haut de gamme, mais est un bon milieu de gamme.

Concrètement, le Nothing phone (1) est un terminal 5G sous Android doté de spécificités et de caractéristiques techniques tout à fait dans la norme de ce qui peut se faire en téléphonie mobile autour de ces tarifs, ni plus, ni moins.

Le secret de sa réussite (pour l’instant du moins) réside essentiellement dans ce qu’apporte la face arrière du GSM.

Un dos en verre transparent qui abrite diverses lumières LED toutes plus énigmatiques les unes que les autres et qui s’illuminent au gré des usages et des notifications.

 

L’interface glyph

Commençons par cette fameuse face arrière qui fait tant parler.

Pour une fois, il ne s’agit pas d’un simple coup marketing, non, ce côté gadget du Nothing phone (1) revêt une certaine utilité, de plusieurs manières et à plusieurs occasions.

Pour faire simple, cette interface dite “Glyph” regroupe une petite poignée de bandes ou points de LED lumineux plus ou moins grands.

Certaines de ces lumières nous laissent à penser qu’elles représentent ou signifient quelque chose.

 

L’interface glyph

 

Ce système d’interface présent dans le menu réglage du téléphone contrôle ces LED.

Des LED qui peuvent s’allumer simultanément ou indépendamment les unes des autres.

Le côté plaisant réside incontestablement dans le fait qu’il soit possible de les paramétrer, selon l’appelant par exemple.

À savoir que ce système d’éclairage est accompagné de son et de bip, relativement strident pour la plupart d’ailleurs.

Mais ce n’est pas tout, au-delà de cet aspect décoratif et amusant, ces lumières s’avèrent terriblement efficaces lorsqu’il s’agit de se substituer au flash de l’appareil photo pour réaliser de très jolies prises de vue de nuit (ou du moins avec une faible luminosité) et d’un objectif peu éloigné.

Pour finir sur ce sujet, lorsque le téléphone est en charge, l’une des bandes de LED indique approximativement où en est le rechargement.

 

Le design

Le design du Nothing Phone (1)

 

Poursuivons avec un élément central de ce Nothing Phone 1, son design.

Conformément au style très particulier et atypique de la marque, leur premier smartphone est totalement dans la continuité de cette volonté clairement affichée. 

Sur ce point, malgré une forte ressemblance avec un iPhone premium de dernière génération, il se démarque nettement de la concurrence.

En cause, encore et toujours, l’originalité de ce capot arrière qui laisse plus ou moins apparaître divers composants internes de l’appareil, comme la bobine de recharge sans fil en plein milieu, en plus d’un petit “NOTHING” apposé en petit dans le coin en bas à gauche. 

Tandis que le châssis du Nothing phone premier du nom affiche un cadre en aluminium avec des bords plats comprenant leurs lots habituels de haut-parleur et autre micro, ainsi que d’un côté, un bouton d’allumage, puis de l’autre, les touches de volume.

À noter que le terminal n’embarque malheureusement aucune prise jack et est proposé à la vente en noir et en blanc.

 

L’écran

 

L’écran du Nothing Phone (1)

 

À parler constamment de l’arrière du mobile, on en oublierait presque d’aborder l’avant de ce dernier.

Alors, au menu de ce Nothing Phone (1) nous avons un grand écran OLED de 6.55 pouces de diagonale.

Cet écran tactile affiche une définition de 1 080 x 2 400 pixels, ainsi qu’une résolution de 402 pixels par pouce et comme si cela ne suffisait pas, il est compatible HDR10+.

Puis, aussi étonnant que cela puisse paraître, Nothing souhaite que son terminal soit un terminal plutôt orienté jeu sur mobile, alors pour ce faire, ils ont eu la bonne idée de proposer un taux de rafraîchissement d’images de 120 hertz adaptatif.

Côté revêtement de sécurité, comme pour le dos, c’est un verre Corning Gorilla Glass 5 qui sera en charge de protéger la vitre tactile du mobile en cas de chute ou autre.

Pensez alors à y ajouter un verre trempé ou un film de protection d’hydrogel, en plus de la traditionnelle coque de protection en silicone.

La coque transparente vendue en parallèle par Nothing dans l’idéal.

 

Son bloc photo

 

Nothing Phone (1) - Son bloc photo

 

Repassons brièvement à l’arrière du portable pour nous enquérir de ce que nous cache ces deux objectifs photo entourés d’une petite bande de lumière LED.

Là où la mode du marché est aux smartphones proposant trois, voire quatre capteurs photo différents, Nothing à encore fait le choix de la simplicité en zappant littéralement l’objectif macro.

Nous nous retrouvons donc avec un module photo avec stabilisation optique composé d’un objectif grand-angle de 50 mégapixels, ainsi qu’un objectif ultra-grand-angle de 50 mégapixels lui aussi.

Côté vidéo, le capteur principal permet à l’utilisateur de filmer en 4K à 60 images par seconde, tandis que la caméra avant de 16 mégapixels peut aller jusqu’à du 1080p à 30 images par seconde.

Concernant ce qui ressort pour l’instant des différents clichés réalisés avec ce nouveau téléphone, c’est que le rendu est globalement correct, sans être le photophone de l’année, ni le plus impressionnant des smartphones milieu de gamme.

 

Sa batterie

 

Nothing Phone (1) - Sa batterie

 

La batterie du Nothing Phone (1) ou bien encore son autonomie font partie des éléments sur lesquels il n’y a eu que peu d’informations et/ou de retours pour l’instant de la part des consommateurs ou des médias spécialisés.

Ce que l’on sait néanmoins de source sûre, c’est qu’il est question d’un accumulateur de 4 500 milliampères heure, compatibilité à la charge rapide de 33 watts et permettant d’atteindre 50 % de charge en trente minutes, soit des données loin d’être les plus impressionnantes qui soient en téléphonie mobile moderne.

Petit bémol, seul le câble en USB-C est inclus dans la boîte d’achat, il faudra donc au besoin acheter le bloc de charge séparément. 

Pour finir, c’est anecdotique mais parlons-en, le Nothing Phone (1) est compatible avec la technologie de la recharge sans fil inversée 5 watts, ce qui signifie qu’il vous suffirait de poser sur le dos du smartphone vos écouteurs sans fil Nothing ear (1) pour les recharger.

 

Son système d’exploitation et son interface personnalisée

 

Son système d’exploitation et son interface personnalisée

 

Comme nous l’avons mentionné, ce GSM est un mobile Android.

Cependant, à l’instar de bien d’autres mobiles du genre, le Nothing Phone (1) jouit lui aussi de sa propre interface utilisateur.

Une surcouche logicielle sobrement intitulée Nothing OS, qui ne devrait à priori pas apporter grand-chose de bien révolutionnaire, mais qui a tout de même le mérite d’être présente.

La jeune marque promet pas moins de trois ans de mise à jour logiciel, ainsi que quatre ans de mise à jour de sécurité.

 

Sa mémoire vive, sa mémoire interne et son SoC

 

Sa mémoire vive, sa mémoire interne et son SoC

 

Tous les regards sont tournés vers l’aspect extérieur du Nothing Phone, mais il serait fort regrettable de ne pas s’intéresser à la puissance qu’il renferme.

Car c’est cette même puissance interne qui fera tourner l’appareil au quotidien.

Alors, pêle-mêle cela nous donne un smartphone qui embarque un processeur octa core de chez la maison Qualcomm, le Snapdragon 778G+ 5G.

Coté mémoire vive et espace de stockage, Nothing offre aux utilisateurs la possibilité de choisir entre trois configurations possibles :

  • 8GB + 128GB
  • 8GB + 256GB
  • 12GB + 256GB

 

Son prix et sa date de sortie

Pour ce qui est de la somme à débourser pour s’offrir le privilège d’utiliser ce nouveau portable si original, étant donné qu’il existe en trois modèles différents, il y aura bien trois tarifs différents.

Comptez 469.99 euros pour la version la plus allégée (8GB + 128GB), 499.99 euros pour la version intermédiaire (8GB + 256GB) et 549.99 euros pour la version la plus boostée (12GB + 256GB).

 

Nothing Phone (1) - Son prix et sa date de sortie

 

En l’occurrence, là où c’est beaucoup plus opaque, c’est au niveau des canaux de vente.

En effet, si l’on se rend sur la page dédiée à l’adresse suivante : 

https://intl.nothing.tech/blogs/news/this-is-where-you-can-buy-phone-1, on s’aperçoit qu’il n’est pour l’instant pas faisable de commander ou précommander ce Nothing phone (1) directement depuis le site du constructeur.

Pour autant, la liste des revendeurs partenaires pour la partie France, ne mentionne bizarrement que le géant Amazon, site sur lequel toutes les déclinaisons du smartphone sont affichées en rupture de stock.

La presse nationale annonce quant à elle une date de commercialisation au 21 juillet, à voir si d’ici là les choses se débloquent et surtout si les innombrables sites d’e-commerce ou les boutiques des grands magasins obtiennent eux aussi le droit de le vendre.

 

Fiche technique du Nothing Phone (1)

 

Fiche technique du Nothing Phone (1)

 

  • Écran : 6.55 pouces (protégé par un verre Corning Gorilla Glass 5)
  • Technologie d’affichage : OLED 
  • Définition : 1 080 x 2 400 pixels 
  • Taux de rafraîchissement : 120 Hz adaptatif
  • Résolution : 402 ppp
  • Batterie : Li-Po 4 500 mAh
  • Compatible à la charge rapide : 33 W
  • Caméra avant : 16 MP (1080p à 30fps)
  • Appareil photo grand-angle : 50 MP
  • Appareil photo ultra-grand-angle : 50 MP
  • Définition enregistreur vidéo : 4K à 60fps
  • CPU : Qualcomm Snapdragon 778G+ 5G
  • GPU : Adreno 642L
  • Système d’exploitation : Nothing OS (basé sur Android 12)
  • RAM : 8GB / 12GB
  • ROM : 128GB / 256GB (non extensible)
  • Connectivité : USB-C, Wi-Fi 6, Bluetooth 5.2, réseau 5G
  • Carte SIM : Dual SIM (Nano SIM)
  • Poids : ≈ 193.5 g 
  • Couleurs : Noir / Blanc
  • Divers : compatible NFC, capteur d’empreintes digitales, reconnaissance faciale, indice de protection IP53 

 

 

 

 

 

Articles similaires

[custom-related-posts]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.