Voyage à travers le temps

Système Internet d’entreprises jusqu’aux industries les plus importantes, téléphonie mobile, fibre optique, appareils de télécommunications, énergies solaires, téléviseurs et produits connectés…
Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sont visibles à chaque coin de rue. Celles-ci se sont immiscées dans notre quotidien, transformant notre façon de vivre, de consommer, de se renseigner, de communiquer, de travailler, et même de réfléchir.
Également, ces nouveautés technologiques jouent un rôle majeur en ce qui concerne le développement des acteurs économiques.
Retour sur les différentes étapes de la révolution numérique et de l’avancée technologique.


1980, le boom du PC

Avant les années 1980, les PC étaient généralement utilisés par les entreprises. Ceux-là étant trop coûteux et encore trop techniques, les ordinateurs n’avaient pas encore été adoptés auprès du commun.
Aux prémices des années 1980, plus exactement le 24 janvier 1984, le premier Macintosh d’Apple est lancé. Disposant d’une interface simplifiée, celui-ci s’ouvre à un public plus élargi.
Voici le début d’une nouvelle ère de la technologie ainsi que d’un nouveau marché avec la présence de constructeurs comme Commodore, Thomson ou encore IBM. Cette concurrence entre fabricants a certes créé une sorte de course technologique.
Grâce à l’essor des ordinateurs personnels, une innovation technologique voit le jour, celle des jeux vidéo. En effet, avec le jeu vidéo, le PC attire à présent les plus jeunes. Cela constitue un palier déterminant dans l’ère digitale afin que les ordinateurs puissent ensuite entrer dans les foyers.


1990, le web à la conquête du monde

Les avancées technologiques ne s’arrêtent plus…
Apparu fin des années 1980, le « world wide web » (WWW) appelé également « la toile » a réellement explosé vers la fin de cette décennie. Celui-ci est un système hypertexte public permettant d’avoir un accès à Internet via un navigateur. Ces navigateurs informatiques comme Mozaic, Altavista ou encore Netscape offrent également la possibilité aux usagers de communiquer entre eux par e-mails.
Fin des années 1990, d’autres innovations technologiques voient le jour, il s’agit des forfaits AOL et des modems. Ceux-là offrent aux utilisateurs jusqu’à 50 heures de connexion Internet par mois.
Sans oublier les nouveaux outils comme Amazon et Yahoo! ainsi que les nombreuses startups, dont le célèbre moteur de recherche Google, qui font dorénavant leurs apparitions dans ce nouveau monde technologique en pleine digitalisation.


2000, l’âge d’or du smartphone

Le smartphone est considéré par certains comme LA technologie de pointe de ces dernières années.
Les précurseurs des téléphones mobiles ont fait leurs apparitions courant des années 1990. En effet, le tout premier smartphone, l’IBM Simon, fut fabriqué en 1992 puis mis en vente en août 1994.
Les choses sérieuses commencent à partir des années 2000. Sagem, Nokia, Sony Ericsson ou encore HTC sortent leurs modèles les uns après les autres. Certains sous forme d’appareils pliants à deux écrans et à clavier mécanique, d’autres avec écran tactile à clavier rabattable disposant d’un appareil photo et certains, d’un stylet intégré.
C’est qu’en 2007, année de sortie de l’iPhone, premier mobile high-tech disposant d’une interface tactile multipoint, que le marché connaîtra son développement le plus fort. En effet, il dépassera en peu de temps celui des téléphones portables classiques.
De nouveaux services ainsi que de nombreuses applications mobiles sont désormais disponibles sur l’Apple Store pour les smartphones iOS et le Google Play Store pour les appareils fonctionnant sous Android.
L’évolution technologique bouleverse en profondeur les habitudes des utilisateurs, et de manière bien plus rapide qu’aurait pu l’imaginé un bon nombre d’entre nous.


2010, la première tablette moderne

En début de cette décennie, la marque à la pomme se place encore sur le devant de la scène. En effet, le 27 janvier 2010, Steve Jobs annonce l’arrivée de sa tablette tactile iPad sur le marché, une nouveauté technologique de plus dans la liste de ses inventions.
Sorti tout droit de la Silicon Valley, doté d’un design fin et plutôt chic, l’iPad est animé par le système d’exploitation iOS équipant également les smartphones iPhone. Contenant à quelques détails près les mêmes innovations que l’iPhone, l’iPad devient vite l’un des objets connectés les plus prisés de l’époque. En effet, rares sont les outils numériques innovants pouvant lui faire de l’ombre.
La tablette tactile est adoptée par tout le monde, notamment les plus petits, grâce à la présence de nombreux jeux éducatifs virtuels et autres.


2020, les années de l’IA ?

L’avancée de la technologie n’a sûrement pas fini de nous surprendre…
La future révolution technologique devrait, certes, être la continuité des technologies précédemment citées, mais il est cependant difficile de prédire quelles technologies numériques émergeront lors de cette décennie 2020. L’expérience et les études du passé peuvent malgré tout nous faire entrevoir certains indices quant au futur numérique.
Après le développement progressif de la robotique, de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée ou encore du blockchain, nous pensons que la technologie qui va bénéficier d’une croissance considérable sera celle de l’intelligence artificielle (IA).
Avec un peu plus de 4 milliards d’utilisateurs Internet à ce jour, la production du nombre de données en 2 jours est équivalente à celle produite durant tout le 20e siècle. Ce volume abondant d’informations que l’on appelle le Big Data, est cultivé par nos activités en ligne, mais aussi par nos appareils connectés (assistants vocaux, montres connectés…). Ces données alimentent les intelligences artificielles, qui, ensuite, offrent des expériences personnalisées et toujours plus immersives.
L’intelligence artificielle joue un rôle important concernant les technologies du futur. Les nouvelles technologiques comme les robots, les drones, les voitures connectées, les systèmes intelligents ou encore le machine learning dépendent en grande partie de l’IA, qui est au cœur de la transformation de notre société digitale. Celle-ci est la clé de la majeure partie des avancées de la technologie qui verront le jour dans les années à venir.
Bien évidemment, tout cela sera possible en fonction de la capacité des êtres humains à utiliser ces données et de les exploiter avec intelligence, à bon escient, et surtout pour notre bien à tous.