Actualité

Le smartphone “Tesla Pi” : coup marketing ou réelle prouesse technologique ?

Le mars 4, 2022 , mis à jour le mars 6, 2022 — 10 minutes de lecture

Dans un secteur aussi concurrentiel que celui de la téléphonie mobile, chaque constructeur y va de son lot quotidien de fonctionnalités innovantes et autres apports technologiques.

De ce fait, l’actualité du smartphone est chaque jour ponctuée d’annonces et de sorties de nouveaux modèles en tout genre.

Parallèlement aux nombreuses informations dites officielles, le monde du high-tech constitue également un vivier inépuisable de rumeurs, aussi diverses que variées.

Cap sur la dernière en date, celle de l’arrivé d’un téléphone portable estampillé Tesla.

Alors, ce dernier coup de génie de la part de son PDG Elon Musk est-il un énième “buzz” maîtrisé ou une véritable révolution à venir pour les utilisateurs d’appareils mobiles ?

 

Un téléphone Tesla ? Et pourquoi pas ?!

Afin de nous aider à avoir une certaine vue d’ensemble sur la prétendue arrivée de ce Tesla model Pi (π), une légère rétrospection semble de mise.

Connaître globalement qui est cette marque à succès et quelle est son histoire, permet de mieux appréhender la largesse de ses moyens et la grande diversité de ses travaux.

Des “corps de métiers” étant en même temps très éloignés les uns des autres dans la forme, mais avec des objectifs communs, relativement proches dans le fond.

C’est d’ailleurs cet élément central qui vient grandement renforcer les innombrables théories, ici et là sur la toile, concernant ce GSM Tesla.

Car des voitures électriques (Tesla Motor), à l’aérospatiale (spaceX), en passant par l’internet via une connectivité satellitaire (Starlink), l’énergie solaire photovoltaïque (Tesla Energy) et les neurotechnologies (Neuralink), vers les téléphones mobiles, il n’y a qu’un pas.

Et qui sait, peut-être un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour l’humanité.

 

Tesla, de l’invention à l’innovation…

En vue de se faire une idée de la faisabilité de ce vaste projet qu’est le lancement d’un smartphone, si nous voulions brièvement résumer l’entité Tesla, il nous suffirait de rappeler que son nom est, en quelque sorte, un hommage à Nikola Tesla, qui fut un inventeur et ingénieur du vingtième siècle.

 

L’homme de la situation

Initialement appelée Tesla Motors, cette société américaine fut fondée lors de l’été 2003 par deux personnes.

Tenez-vous bien, car au risque de vous décevoir, le dénommé Elon Musk que beaucoup surnomme aujourd’hui “technoking”, ne fait nullement partie de ces deux fondateurs.

En effet, ce richissime monsieur, aujourd’hui connu comme étant LE visage de la marque, ne rejoint le navire au début qu’en tant qu’investisseur.

Car avant d’être accessoirement l’homme le plus riche du monde, ses finances ne manquaient déjà pas de fond.

Ce n’est que quelques années plus tard, qu’il devient officiellement le PDG de la firme Tesla.

Comme nous allons le voir, c’est un point important, de ce fait, les diverses activités et sociétés d’Elon Musk se retrouvent quelque part liées à celles de Tesla.

 

La puissance d’un grand groupe au service d’un GSM d’exception

Nul besoin de préciser l’argent quasi illimité dont dispose Elon Musk ou une société aussi importante et influente que Tesla.

Nous parlons tout de même du constructeur automobile vendant le plus de véhicules électriques sur la planète et d’un multimilliardaire ayant tout juste atteint la cinquantaine.

Autant dire que s’ils se lancent dans un projet quelconque, ils ont largement les moyens de se payer les services des spécialistes de chaque domaine afin de s’entourer exclusivement des meilleurs.

 

Date de sortie du Tesla Pi (π) 

Répondre à cette question voudrait faire abstraction d’un point non négligeable.

Cette donnée n’est autre que le fait qu’avant de parler de date de commercialisation, il faudrait déjà que ce portable existe et qu’il soit présenté via une keynote ou un communiqué officiel. 

Car contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, ce fameux téléphone portable Tesla Pi (π) n’a pour l’instant jamais été annoncé officiellement.

Ce qui n’empêche aucunement bon nombre de médias spécialisés dans l’univers du high-tech d’en parler en long et en travers, tandis que d’autres, vont même jusqu’à propager des images d’un soi-disant prototype.

 

Tesla mobile concurrent direct de la marque à la pomme ?

Parmi les différents supposés design de ce phone Tesla Pi aperçus sur YouTube dans des soi-disant unboxing et autres montages douteux, une version se démarque.

Un smartphone marqué du logo de la marque Tesla est ressemblant étrangement à un iPhone dernière génération de chez Apple.

Pas si étonnant quand on y pense, étant donné les similitudes entre ces deux mastodontes, en terme d’image de marque, de mode de communication, de moyen financier et surtout d’envie insatiable de toujours être number one dans chaque projet qu’ils entreprennent.

Mais Tesla peut-il vraiment détrôner la firme de Cupertino avec ses presque quinze ans d’expériences et ses millions d’iPhone vendus aux quatre coins du globe ?

L’avenir nous le dira !

 

Pour Tesla, rien n’est impossible… ou presque

Une chose est sûre, c’est que Tesla et Elon Musk nous ont déjà démontré à plusieurs reprises que lorsqu’ils s’essaient à quelque chose, ils rattrapent vite leur retard, allant parfois jusqu’à surclasser (ou presque) les leaders des domaines en question.

Pour preuve, leurs voitures électriques (Roadster, Model S, Model 3, etc.) ayant permis à la marque de dépasser en termes de capitalisation boursière des maisons automobiles de légende, comme BMW, Volkswagen ou encore Toyota.

Pareil pour ce qui est de leurs fusées (Falcon 1, Falcon 9) à “faibles coûts » de mise en orbite et ayant placé Tesla comme concurrent quelque peu gênant pour la NASA.

Avant que quelques appels d’offres et autres aides financières ne viennent en faire finalement des partenaires commerciaux.

 

En quoi ce modèle Pi (π) peut-il être révolutionnaire ?

Comme mentionné plus haut, il est certain que si Tesla s’embarque dans cette aventure qu’est la téléphonie mobile, ce n’est sûrement pas pour y faire de la figuration, mais bel et bien pour y être couronné de succès.

La firme étant quelque part à son apogée, elle ne peut se permettre un flop.

Ce serait là une prise de risque trop importante en termes de potentielles retombées négatives de leurs indices boursiers.

Les différents secteurs d’activités dans lesquels Elon Musk et Tesla opèrent peuvent aisément se regrouper dans la création d’un smartphone d’exception, permettant de redéfinir les contours de ce que serait le futur des téléphones portables.

Alors, dans l’hypothèse où cet appareil tactile voit le jour prochainement, il nous suffit en attendant de reconstituer cet immense puzzle de données et d’informations pour avoir une esquisse tant sur le fond que sur la forme, de ce à quoi, il pourrait ressembler.

 

Fonctionnalités et performance de ce Tesla phone

Lorsque l’on regroupe d’une part les morceaux du puzzle, puis d’une autre part, les diverses rumeurs sur ce mobile Tesla Pi (π), voilà ce que l’on obtient :

  • Un smartphone tactile
  • Changement de couleurs selon la lumière
  • 4 objectifs dédiés à la photo/vidéo
  • Connecté à Internet non pas par antenne, mais par satellite
  • Rechargeable par l’énergie solaire
  • Synchronisation possible avec tout l’écosystème Tesla
  • Téléphone neuroconnecté

Un mix de savoir-faire en guise d’exploit technologique ?

– Nul doute que ce model Pi sera un appareil mobile tactile.

Peu probable qu’il soit pliable, étant donné que cette dernière technologie n’est, il faut bien le dire, pas encore très au point.

– Concernant des potentiels changements de couleur au niveau du châssis du téléphone, cela ferait bien entendu une réelle différence avec la concurrence.

Un atout esthétique certain pour se démarquer.

Surtout que si l’on fait le lien avec la filiale SpaceX d’Elon Musk, nous pouvons facilement imaginer la possibilité pour lui d’accéder à des matériaux techniques bien spécifiques.

À l’image par exemple de ce que l’on peut retrouver sur les uniformes des astronautes ou qui sait, sur une partie de l’habitacle extérieure ou intérieure d’une de ses fusées.

Cependant, qui dit matériaux d’exception, dit fatalement une répercussion sur le prix final de ce terminal model Pi.

– Pour ce qui est des caméras et appareils photo, quel smartphone digne de ce nom ne peut en embarquer ?!

Quant à savoir combien d’objectif il y aura ou connaître le nombre de mégapixels, etc. impossible de le deviner à l’avance.

– Quoi de plus normal pour monsieur Musk que d’utiliser sa “flotte” de satellites dédiés pour apporter Internet n’importe où à ce GSM tesla.

Peut-être que les utilisateurs pourront enfin dire adieu aux problèmes de connexion ou à la recherche désespéré d’un réseau wifi dans les parages.

Pour joindre l’utile à l’agréable, cette connexion satellitaire permettrait au détenteur de ce mobile Tesla de jouir d’un débit sans équivalent.

Sans oublier la volonté pour ce cher “technoking” de coloniser Mars, donc il fallait y penser, mais il faudra bien que les gens communiquent depuis là-bas, non ? 

– Voilà bien le point de convergence ultime, la batterie de téléphone rechargeable de manière photovoltaïque.

Effectivement, c’est le trait d’union par excellence entre d’un côté un principe primordial pour Tesla et Elon Musk, la préservation de l’environnement ainsi que les énergies renouvelables et de l’autre, la conception d’un smartphone “autosuffisant”.

D’après les rumeurs, ces minis panneaux photovoltaïques seraient présents sous le cache arrière de l’appareil.

– Quand on se veut être une entreprise moderne, tout en se positionnant comme un adversaire de taille pour Apple et ses célèbres iPhone, c’est tout naturellement que l’on permet volontiers à son client d’associer ses différents appareils et terminaux estampillés Tesla.

Une synchronisation très probablement identique à celle possible sur l’iTunes de la marque à la pomme.

– Parmi les nombreuses casquettes que revêt Elon Musk, il y a celle de la recherche en neuroscience et en intelligence artificielle, via notamment sa start-up Neuralink.

De ce fait, il n’est pas impossible qu’à l’instar de la fonction de pilote automatique sur les véhicules Tesla (Autopilot) ou à l’aide d’un implant relié au cerveau, il utilise une technologie permettant à ce portable Pi (π) d’effectuer des tâches lui-même ou d’être contrôlé seulement par la pensée.

 

Demain c’est loin

Comme nous l’avons vu à travers cet article, les on-dit vont bon train concernant ce supposé smartphone de chez Tesla.

Certaines spéculations semblent objectivement cohérentes tandis que d’autres s’apparente quelque peu à de la science-fiction.

Quoi qu’il en soit, le domaine du high-tech ne cesse de repousser les limites de la technologie moderne, et par conséquent, avec Tesla ou les autres fabricants, nous ne serons jamais pas au bout de nos surprises !

Articles similaires

[custom-related-posts]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.