Guide d'achat smartphone

Quel smartphone pliable pouvez-vous choisir en 2022 ?

Le mai 18, 2022 , mis à jour le mai 19, 2022 — 12 minutes de lecture
Les meilleurs smartphones pliables du moment

Bien que n’en étant qu’à ses balbutiements, le téléphone portable pliable se veut de plus en plus abouti.

Chaque marque présente au sein du marché de la téléphonie mobile y va peu à peu de son modèle de ce nouveau genre.

Certes, loin d’être abordables, ces nouveaux appareils mobiles hybrides ont le mérite de bousculer un peu les codes établis et de repousser les limites de l’innovation technologique en matière de GSM high tech.

Entre la taille d’écran de ses smartphones XXL et la puissance qu’ils embarquent, il nous fallait bien vous concocter un petit tour d’horizon de leurs atouts, ainsi que de la fiche technique des plus importants d’entre eux. 

 

Le téléphone pliable : pas si nouveau que ça…

Certains seront peut-être surpris d’apprendre que le terme, aussi bien que la notion, de mobile capable de se plier, ne date pas d’hier.

En effet, il fut un temps où la mode était au portable à clapet.

Des terminaux qui pouvaient s’ouvrir et se fermer à la guise de l’utilisateur.

Nul besoin de préciser que cette “ouverture” n’était à l’époque réalisable qu’à l’horizontale, là où le smartphone pliable moderne revêt, lui, plusieurs modes de fonctionnement (à la verticale, vers l’intérieur, vers l’extérieur). 

Comme vous vous en doutez, nous parlons là d’appareils anciens dont les deux parties étaient entre guillemets bel et bien distinctes, donc relativement facile à fabriquer.

Mais le téléphone new generation que l’on connaît aujourd’hui est techniquement bien plus complexe, normal, nous parlons tout de même là d’une machine se situant presque entre le téléphone et la tablette numérique.

Car comme vous le savez sûrement, après moult brevets des développeurs, la technologie actuelle permet de concevoir un écran flexible, aussi incroyable que cela puisse paraître.

 

Des débuts peu convaincants

Des débuts peu convaincants

 

À l’instar des téléphones mobiles dits “incurvés” ou “double écran”, en plus de ne pas être au goût de tous, le smartphone qui se plie a connu à ses débuts quelques couacs.

Des problèmes dans le fond comme dans la forme, que l’on peut excuser pour certains, car plus proches du prototype que du réel produit fini.

Il paraîtrait que le premier smartphone pliable (doté d’un écran flexible) est attribué au constructeur chinois Rouyou Technology (oui, nous aussi, nous n’en avons jamais entendu parler) et est le privilège d’un modèle de téléphone mobile intitulé le “FlexPai” que le fabricant décida de dévoiler officiellement vers la fin de l’année 2018.

Une démonstration peu concluante, comme cela fut relaté à l’époque par la presse spécialisée.

Dans le même ordre d’idée, nous aurions pu citer un téléphone LG, étant donné qu’à cette même époque, beaucoup de rumeurs faisaient mention du probable premier téléphone pliable de la marque, censé être présenté lors du CES (Consumer Electronics Show) de 2019, chose qui n’arriva jamais.

 

Tous les smartphones de demain seront-ils ainsi ?

 

les smartphones de demain

 

Vous pourriez être tenté de vous demander, mais comment se fait-il que tous les nouveaux smartphones qui sortent ne sont pas “pliables” ?!

Puisqu’il est vrai, qu’aussi bien les consommateurs que les constructeurs sont de grands adeptes de la moindre technologique possible et imaginable, avec laquelle ils peuvent se démarquer des autres.

Cependant, l’envie ne fait pas tout, il est parfois question de moyen et cela s’applique tant à celui qui produit, qu’à celui qui désire ce produit.

Autrement dit, parallèlement aux divers ratés que les premiers smartphones pliables ont pu rencontrer, il est surtout question de coûts de production élevés pour cet écran tactile d’un genre nouveau.

Donc, c’est tout naturellement que ces coûts se répercutent sur le prix de vente finale de ces petits bijoux de technologie,  les rendant ainsi automatiquement inaccessibles à bon nombre de clients potentiels.

Nul doute que les différents acteurs du milieu ne peuvent se permettre de mettre volontairement de côté des consommateurs, au combien nombreux, en ne leur proposant que les standards du téléphone haut de gamme.

Il faut bien contenter tous ces acheteurs potentiels avec des appareils entrant dans leurs budgets, c’est aussi pour cela qu’existe le GSM entrée de gamme, ainsi que le milieu de gamme.

 

Liste des mobiles pliables recommandés et/ou recommandables

Nous avons délibérément choisi de ne pas forcément parler de tous les smartphones pliables existants, au même titre que nous ne faisons qu’exposer les atouts des uns et des autres.

Bien entendu, sans avoir également la prétention de délivrer un classement des smartphones pliables à proprement dit et qui seraient classés par ordre de préférence.

 

Le Samsung Galaxy Fold

 

Le Samsung Galaxy Fold

 

Commençons par le commencement, car oui, malgré d’autres marques et d’autres références anecdotiques l’ayant devancé, le téléphone portable Samsung Galaxy Fold est LE premier smartphone Android pliable relativement réussi et grand public.

Rejoignant la grande famille des smartphones et tablettes estampillés Galaxy, ce Galaxy Fold a attendu fin 2019 pour pointer le bout de son écran, enfin… de ses écrans.

Concernant l’écran principal, ce n’est pas n’importe quel écran, c’est bien évidemment une vitre tactile pliable, mais en plus, c’est un écran Dynamic AMOLED de 7.3 pouces de diagonale compatible HDR10+ et offrant une définition de 1536 x 2152 pixels.

Quant à l’écran secondaire, celui utilisable une fois l’appareil plié, nous avons un petit écran Super AMOLED de 4.6 pouces, largement suffisant pour des usages élémentaires ne nécessitant pas de déplier totalement ce Galaxy Fold.

Cette dualité entre les deux écrans tactiles offre un confort non négligeable, car il offre la possibilité de choisir lequel sera le plus adapté selon l’usage du moment.

Besoin de répondre à un appel ou de simplement rédiger un message ? Pas de problème, en utilisant une seule main, le petit écran remplira sa mission sans encombre.

Besoin d’utiliser le multimédia quel qu’il soit (internet, streaming, gaming, etc.) le grand écran vous ouvre les bras.

Vous ne serez néanmoins pas étonné d’apprendre qu’en tant que terminal pliable, il est fatalement plus épais qu’un GSM tactile basique.

Notez aussi qu’une fois ouvert, l’écran est quelque peu rogné dans un des coins, dû à l’encoche dédiée à “cacher” les deux capteurs photo.

 

Le Motorola razr 5G 

 

Le Motorola razr 5G

 

Parmi les grands noms des têtes d’affiche de l’époque, Motorola à ensuite connu des périodes difficiles, jusqu’à quasiment disparaître du paysage.

Comme nous l’indiquions dans notre récent article dédié à leur nouveau flaghship (le Motorola Edge 30 Pro), la firme signe enfin son grand retour sur le devant de la scène.

Avant cela, ils avaient déjà refait quelque peu parler d’eux lors de la sortie de leur tout premier GSM pliable, le Motorola razr 2020 qui n’avait pas totalement convaincu.

N’ayez crainte, ce n’est pas de ce dernier dont nous allons parler, mais plutôt du deuxième et dernier appareil de ce type (enfin pour l’instant), celui avec lequel Motorola a réitéré l’aventure du terminal pliable.

Cet appareil sous Android, c’est le razr 5G.

Un portable pliable façon vintage qui reprend tous les codes du mobile à clapet d’antan, pour le plus grand bonheur des nostalgiques.

À la différence que cette fois-ci, la taille de l’écran principal est de 6.2 pouces et est un écran OLED flexible.

Quant à l’écran secondaire à l’extérieur, il n’affiche que 2.7 pouces seulement.

Nous ne pouvons promettre que la charnière cachée sous le pliage de l’écran est incassable, or ce qui est sûr, c’est qu’elle est en acier inoxydable.

À l’intérieur du portable, il est question d’un SoC Octa-core de chez Qualcomm, le 765G 5G, épaulé par 8 GB de mémoire vive, ainsi que 256 GB de mémoire interne.

En l’occurrence, il y a un petit bémol, et pas des moindres, son prix.

En effet, comptez pas moins de 1599 euros pour pouvoir revenir quelques années en arrière avec ce sosie du razr historique de l’an 2000.

Nous avons eu ouï-dire qu’un certain razr 3 serait déjà dans les tuyaux, donc affaire à suivre.

 

Le Huawei Mate X2

 

Le Huawei Mate X2

 

En tant que dernier smartphone Huawei pliable, il fallait bien mettre la barre encore plus haute et nous ne parlons pas là juste de son design très réussi.

Après les premiers smartphones Huawei pliants que sont le Mate X (premier du nom) et le P50 Pocket, la marque chinoise renouvelle le genre.

Annoncé en 2021, il n’est bizarrement toujours pas sorti en France.

Cela ne nous empêche aucunement d’avoir accès à la fiche technique de ce Huawei Mate X2 et d’apprendre entre autre, qu’il rejoindrait (peut-être) la longue liste des téléphones Android pliants, via EMUI 11.0 (basé sur Android 10).

Sauf si, le Mate X2 proposait son propre système d’exploitation, notamment HarmonyOS 2.0, comme cela a pu être entendu ici et là.

Petite parenthèse, comme vous l’aurez sans doute remarqué, il n’existe à ce jour aucun Apple iPhone doté d’un écran de ce style, donc aucun mobile pliable sous iOS avec la puce Bionic phare de la marque à la pomme.

Pour en revenir à ce terminal Huawei, ces points forts sont incontestablement son écran OLED 8 pouces 2200 x 2480 pixels, avec son taux de rafraîchissement de 90 hertz et sa résolution de 413 ppp (pixel par pouce).

Niveau puissance interne, nous avons le droit au processeur Kirin 9000 de chez Hisilicon, boosté par 8 GB de RAM et au choix, 256 ou 512 GB de ROM.

En plus de sa compatibilité 5G, le téléphone Huawei Mate X2 offre la possibilité de ne pas utiliser une seule carte SIM, mais bien deux.

 

Le Vivo X Fold


Comme divers de ses confrères (OnePlus, Xiaomi, Redmi, POCO, etc.), ce fabricant chinois n’est certainement pas le plus connu de la galaxie.

Mais pour autant, il a le mérite de gagner à l’être et il le prouve une fois de plus avec son nouveau portable, le Vivo X Fold, son premier du genre.

Nous en parlions il y a quelques semaines comme étant potentiellement le meilleur smartphone pliable, en attendant les différents retours clients.

Il s’agit une fois de plus d’un écran de 8 pouces de diagonale une fois déplié, pour 6.5 pouces une fois refermé.

Arborant un imposant module photo à l’arrière, sur lequel nous nous devons de nous arrêter.

Pêle-mêle, cela se traduit par un grand-angle de 50 mégapixels, un ultra-grand-angle de 48 mégapixels, un téléobjectif de 12 mégapixels avec zoom optique x2, sans oublier son objectif dit “périscope” de 8 mégapixels (zoom optique x5).

Le Vivo X Fold embarque un des rares appareils photo sur mobile pliable capable d’enregistrer en ultra HD jusqu’à 8K à 30 images par seconde, ainsi qu’au ralenti en 1 080p.

Pour joindre l’utile à l’agréable, ce téléphone Vivo dispose entre autres de la reconnaissance faciale et d’un capteur d’empreinte digitale.

 

Le Samsung Galaxy Z Fold 3

 

Le Samsung Galaxy Z Fold 3

 

Il était tout à fait normal d’ouvrir le bal avec le Galaxy Fold, le premier phone pliant de la marque sud-coréenne, il est donc tout à fait normal de clore cette liste avec le dernier portable de cette même maison asiatique. 

Pour la simple et bonne raison que Samsung est de loin le constructeur le plus actif sur ce nouveau segment.

Fort de leur très longue expérience dans le business de la téléphonie et de leur place de leader, ils étaient, dans tous les cas, déjà habitués à nous sortir du smartphone haut de gamme, pliable ou non.

Avec le Galaxy Z Fold 3 5G, il devient difficile pour la concurrence de faire plus premium que cela.

Plus que jamais axé sur la productivité, ce mobile pliable Z Fold (troisième du nom) peut être utilisé à l’aide d’un stylet (le S Pen), ce qui offre à l’utilisateur maintes fonctionnalités.

Petite nouveauté, la caméra frontale est logée sous l’écran, ce même écran immense que Samsung a programmé conjointement avec l’interface utilisateur qui offre une excellente expérience logiciel, de manière que les possibilités soient innombrables, notamment en matière de multitâche.

Pour pouvoir profiter de ce petit bijou pendant de longues heures, sa batterie affiche une capacité de 4 400 mAh et est de toute façon compatible à la charge rapide (25 watts), ainsi qu’à la recharge sans fil (11 watts).

Il fallait s’y attendre, un produit de ce rang ne se négociera pas en dessous de 1699 euros comme vous pouvez vous en rendre compte en suivant le lien ci-joint : https://shop.samsung.com/fr/cart/.

 

Pas d’jaloux !

Nous vous avions prévenu que tous les smartphones pliants existants ne pourraient tous apparaître au sein de ce panel.

Notamment dû au fait que nombreux sont les appareils ayant été présentés, mais n’étant pour l’instant commercialisés qu’en Chine, tandis que d’autres, n’ont toujours pas été officiellement annoncés par les marques.

Mais cependant, dans un souci de partialité, nous pouvons effectivement, vous en citez quelques-uns à la volée :

  • Le Samsung Galaxy Z Fold 2 
  • Le Samsung Galaxy Z Flip 3
  • Le Samsung Galaxy Z Flip 2
  • Le Samsung Galaxy Z Flip
  • Le OPPO Find N
  • Le Google pixel Fold
  • Le Honor Magic V

 

Un dernier pour la route ?

Une fois n’est pas coutume, voici une vidéo en guise de récapitulatif, tout en faisant office de complément d’informations sur ces divers smartphones pliables. 

YouTube video

 

Articles similaires :

 

Articles similaires

[custom-related-posts]