Actualité

Realme 9i 5G : le plus haut de gamme des mobiles entrée de gamme ?

Le novembre 7, 2022 — 10 minutes de lecture

On ne peut plus prolifique en cette année 2022, le constructeur chinois Realme, que beaucoup appellent (à juste titre d’ailleurs) la marque de smartphones à la croissance la plus rapide au monde, nous gratifie d’une petite mise à jour dans son catalogue.

En effet, sa célèbre “série 9” accueille un énième modèle : le Realme 9i 5G, qui est en France une exclusivité de l’opérateur Orange.

Un appareil qui se veut être affiché à un prix dans la moyenne des terminaux entrée de gamme, mais qui se dote néanmoins d’une fiche technique plus premium que ce que l’on trouve habituellement sur ce segment.

Des points forts et des points faibles, dans le fond comme dans la forme, voilà ce que nous avons au programme de cet article sur ce nouveau téléphone made in Realme de cette fin d’année.

 

La dernière pierre à l’édifice d’une série phare ?

 

La dernière pierre à l’édifice d’une série phare

 

Realme n’en est pas à son premier coup d’essai en matière de smartphones estampillés numéro 9.

Oh que oui, la liste est même plutôt longue, c’est le moins que l’on puisse dire.

Puisque avant ce 9i 5G, nous avons eu le droit aux différents Realme 9 suivants : le 9 (simple), le 9 5G, le 9 Pro+, le 9 Pro 5G et le 9i.

Il est alors fort probable que notre Realme 9i 5G d’aujourd’hui soit le dernier de la fratrie, étant donné que la “licence” a été effectivement plus qu’exploitée.

Nous voyons donc difficilement quel autre cœur de cible serait possible et dans quel but.

Comme vous pouvez le constater, il n’y a qu’une centaine d’euros de différence entre le moins cher de la série et le plus coûteux.

Voyons à présent ce que ce Realme 9i 5G a à offrir, afin d’essayer de comprendre pourquoi la firme chinoise BBK Electronics qui abrite les marques telles qu’OPPO, OnePlus et bien sûr Realme a fait ce choix d’une énième déclinaison.

Surtout si l’on prend en compte le fait que le Realme C35 sorti six mois plus tôt, partage quasiment la même fiche technique, le même design, ainsi que le même prix de vente.

 

Tour d’horizon de ce Realme 9i 5G 

 

Tour d’horizon de ce Realme 9i 5G

 

À l’extérieur du smartphone :

Une fois n’est pas coutume, commençons par la partie visible du téléphone.

Malgré un châssis en plastique (rien d’étonnant sur ce secteur de marché), le design angulaire du Realme 9i 5G ressemble un peu à un iPhone de dernière génération, tel que l’iPhone 14 par exemple.

Ceci est notamment dû à sa finesse remarquable (8.1 mm), ainsi qu’à l’emplacement de son îlot photo.

Il est proposé en deux coloris différents, le Noir Rock et le Doré métallique, tous deux arborent un style pailleté assez discret, qui a tendance à se dévoiler selon l’angle de vue ou le degré d’exposition à la lumière.

Un côté scintillant plutôt agréable, qui, selon les goûts, peut donner un côté clinquant au mobile ou au contraire accentuer son côté un tantinet bon marché.

 

Realme 9i 5G Doré

 

Quoi qu’il en soit, les marques de smartphones chinoises sont très fortes pour nous faire oublier à la vue d’un de leur appareil quelconque qu’il s’agit bel et bien d’un GSM entrée de gamme.

Ensuite, lorsque l’on fait le tour du terminal, nous y trouvons les touches et connectiques habituelles : boutons de volume, prise jack 3.5, port USB-C, slot pour double carte SIM et carte SD, lecteur d’empreinte digitale latéral, un seul haut-parleur, etc.

Malgré des dimensions relativement standard pour un portable récent, le Realme 9i 5G est globalement un peu plus léger que la moyenne (187 grammes).

Un point qui pour certains sera synonyme d’une prise en main agréable au quotidien, tandis que pour d’autres, cela traduit surtout le recours à des matériaux pas forcément les plus nobles qui soient.

 

Realme 9i 5G l’arrière de la machine

 

Pour ce qui est de l’arrière de la machine, pas de bandeau horizontal, ni même de bloc photo qui encadre les différents appareils photo.

Non, simplement trois capteurs bien distincts les uns les autres, un peu comme sur l’Asus Zenfone 9 d’ailleurs, bien que ce dernier ne dispose que de deux orifices et non pas trois. 

Justement, parlons-en de ces objectifs photo.

L’appareil photo principal est un capteur Ultra HD de 50 mégapixels, auquel s’ajoute un second appareil de 2 mégapixels seulement, puis pour finir, le traditionnel objectif macro de 3 mégapixels.

Notez qu’il sera possible de filmer en 1 080p à 30 images par seconde.

Toujours étant, hormis le capteur principal offrant un nombre assez confortable de mégapixels, le reste fait un peu tâche sur un smartphone de 2022.

Pour autant, les quelques tests et avis déjà parus font mention d’une bonne surprise en ce qui concerne ce volet photo et vidéo.

Le Realme 9i 5G n’est bien évidemment pas parfait, en l’occurrence, l’imagerie fait clairement partie de ses forces et non de ses faiblesses, bien au contraire.

Ne vous attendez pas non plus à “shooter” du chef-d’œuvre comme vous le feriez avec un Google Pixel 7 Pro ou un vivo X80 Pro, pour ne citer qu’eux.

 

Realme 9i 5G l’écran

 

Parlons à présent de l’écran, car c’est incontestablement l’une des choses les plus visibles, la plus utilisée et la plus importante pour le consommateur.

Ce dernier modèle venu au sein de la série 9 embarque une dalle LCD de 6.6 pouces.

Sans surprise, pas d’OLED ou d’AMOLED sur un produit à tout juste 200 euros TTC.

Cependant, cela n’empêche pas le Realme 9i 5G de nous offrir une définition en Full HD+, ainsi qu’un taux de rafraîchissement de 90 hertz tout de même.

Écran tactile que nous vous invitons à protéger, comme à chaque fois, avec un accessoire dédié, tel qu’un film en silicone, d’hydrogel ou bien encore un verre trempé. 

Ceci étant dit, en bon terminal entrée de gamme qui se respecte, l’écran de ce Realme 9i 5G n’est pas un écran bord à bord (frameless).

Nous pouvons même dire que ses bords sont assez larges et qu’en plus de cela, la caméra frontale de 8 mégapixels n’est pas logée dans un poinçon, mais dans une “goutte d’eau”.

Par conséquent, c’est encore un peu plus de ratio d’écran qui se perd.

 

À l’intérieur du smartphone :

 

À l’intérieur du smartphone

 

L’esthétique, c’est bien beau, mais ce n’est bien entendu pas ce qui fait d’un mobile un bon téléphone.

Enquérons-nous alors à présent de ce qui se cache dans l’antre de la bête, sous cette coque monobloc pailletée.

Sûrement pas la puissance embarquée la plus folle du marché, car on le rappelle, le Realme 9i 5G n’est pas un appareil haut de gamme, ni la future référence des smartphones gaming.

Pourtant, il est envisageable que ce dernier s’apprête à devenir THE modèle en matière de portable proposant un excellent rapport qualité prix, à l’instar d’un POCO M4 5G par exemple.

Pour la catégorie des terminaux Android du moins.

Parce que oui, ce 9i 5G compte évidemment parmi les rangs des nombreux GSM 5G tournant sous ce système d’exploitation connu de tous.

Cependant, il dispose de sa propre interface utilisateur, realme UI 3.0.

 

realme UI 3.0

 

Une surcouche logicielle qui s’accompagne malheureusement d’une pléthore d’applications pré-enregistrées et globalement peu pertinentes, qui de plus prennent une certaine place dans la mémoire interne de la machine.

Fort heureusement, celles-ci peuvent aisément être supprimées.

Ceci, afin d’économiser au maximum les 64GB de mémoire dont se dote l’appareil.

Quoi qu’il en soit, il est grandement possible de gonfler cet espace de stockage étant donné que le Realme 9i 5G intègre sur l’une de ses tranches, un emplacement dédié à accueillir une carte micro SD au sein du tiroir de carte SIM.

Un peu différent, mais dans le même principe, la mémoire vive de 4GB peut être agrandie de 3GB supplémentaires, grâce à la fonction dite de RAM dynamique (ou RAM virtuelle) qui permet de venir grignoter dans la mémoire interne, afin d’en transformer une partie en mémoire vive.

Fonctionnalité que nous avions déjà rencontrée lors de notre article récent sur le OPPO Reno 8 Pro.

Mentionnons tout de même le processeur qui va animer tout ce petit monde et qui n’est autre qu’une puce Dimensity 810 5G de chez Mediatek gravée en six nanomètres.

 

Realme 9i 5G puce Dimensity 810 5G

 

Pour finir, passons brièvement en revue le chapitre autonomie de cet énième Realme série 9.

L’information la plus importante sur le sujet va bien sûr être la capacité de son accumulateur.

Eh bien, ce n’est rien de moins qu’une batterie de 5 000 milliampères heure.

De plus, cette dernière est compatible au protocole de “charge rapide” 18 watts, ce qui est toujours mieux que rien.

L’utilisateur pourra jouir aisément de son portable pendant plus d’une journée.

Notez que le bloc de charge, ainsi que le câble USB-C qui est fourni avec, sont inclus dans la boîte du téléphone, au même titre que la traditionnelle coque transparente en silicone.

Des éléments gracieusement offerts par le fabricant asiatique, chose qui se fait de plus en plus rare chez les marques de smartphone non chinoises.

 

Realme 9i 5G batterie de 5 000 milliampères heure

 

Prix et date de sortie du Realme 9i 5G :

Comme mentionné en introduction, ce nouveau mobile Realme sort sur le territoire national exclusivement chez l’opérateur mobile Orange.

Nous vous invitons donc à vous rendre à la page suivante pour une éventuelle commande ou pour plus d’infos : https://boutique.orange.fr/mobile/details/realme-9i-5g-noir-64go.

Toujours étant, il faudra compter la somme d’un euro symbolique pour les personnes désireuses d’acquérir ce terminal avec un nouveau forfait mobile.

Une pratique courante chez les opérateurs, qui “offrent” quasiment le téléphone, en échange d’un forfait mensuel avec engagement. 

Sinon, la version “mobile nu” existe aussi et celle-ci ne s’accompagne pas d’un nouveau forfait, il faudra donc payer l’appareil au prix fort (bien que loin d’être excessif), autrement dit 219 euros.

Notez qu’en termes de configuration interne, seule la version 4GB de RAM et 64GB de ROM semble proposée sur le site d’Orange. 

 

Fiche technique du Realme 9i 5G :

 

Fiche technique du Realme 9i 5G

 

  • Écran : 6.6 pouces
  • Technologie d’affichage : LCD
  • Définition : 1 080 x 2 408 pixels (FHD+)
  • Taux de rafraîchissement : 90 Hz
  • Résolution : 400 ppp
  • Batterie : Li-Po 5 000 mAh
  • Compatible à la charge rapide : 18 W
  • Caméra avant : 8 MP 
  • Appareil photo principal : 50 MP
  • Appareil photo secondaire : 2 MP
  • Objectif macro : 3 MP
  • Définition enregistreur vidéo : 1080p@30 fps
  • CPU : MediaTek Dimensity 810 5G (gravé en 6 nm)
  • GPU : Mali-G57 MC2
  • Système d’exploitation : realme UI 3.0 (basé sur Android 13)
  • RAM : 4GB / 6GB (extensible virtuellement)
  • ROM : 64GB / 128GB (extensible via carte SD jusqu’à 1To max)
  • Carte SIM : Dual SIM (nano SIM)
  • Connectivité : USB-C, Wi-Fi 5, Bluetooth 5.2, réseau 5G, prise jack 3.5
  • Déverrouillage : reconnaissance faciale / capteur d’empreinte digitale (latéral) 
  • Poids : 187 g
  • Couleurs : Noir / Or

 

 

 

 


N’hésitez pas à retrouver d’autres articles sur l’actualité mobile en accédant à notre rubrique dédiée.


 

 

 

 

 

Articles similaires

[custom-related-posts]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.